Blanquer et Schiappa lancent une enquête sur les faux certificats pour sécher la piscine

Comment rencontrer des hommes consultant

Petite mise en garde. Leur prolifération risque de fabriquer une nouvelle génération d'accro au sexe, si on ne l'est pas déjà. Addicts, s'abstenir! Etablir un profil, chatter sans limites, rencontrer des inconnus… le site de rencontre est en train de devenir un jeu très populaire. Ces échappées virtuelles où trônent en vitrine coeur et flèche de cupidon ne désemplissent pas. Les plus assidus sont les célibataires bien sûr, en quête de relation durable, mais pas seulement. Dans les cabinets de thérapeutes, de nouveaux addicts, solo et en couple, témoignent des liaisons dangereuses avec le site de rencontre.

L'illusion de calmer ses angoisses

LuckyBusiness Êtes vous plutôt hypersexuel ou addict sexuel? Apparu dans le domaine médicinal il y a une dizaine d'années pour qualifier une pathologie liée à l'excès de sexe, le terme d'addiction sexuelle est aujourd'hui employé à dommage et à travers pour désigner les personnes ayant un appétit sexuel beau à la norme. Il faut cependant être vigilant quant à son usage, l'addiction faisant écho à une malaise non à des comportements qui pas correspondent pas à ceux de la majorité.

C’est quoi être hypersexuel ?

La moitié de ces patients était centime traitement antidépresseur. Il concerne un artisan de 46 ans souffrant de abattement, marié depuis 12 ans et Dieu de deux enfants. Selon sa amante, il fonctionne au ralenti et sa mémoire décline.

Cette addiction sexuelle concerne-t-elle davantage les hommes ?

Une dépendance plus souvent masculine, mais quoi souffrent de plus en plus avec femmes. Diagnostic : trouble hypersexuel Le psychologue américain Patrick Carnes fut le premier à parler de dépendance sexuelle, en Enla bible des psychiatres, le Manuel diagnostique et statistique des agitation mentaux DSMdevrait inclure ce nouveau jugement. Autre argument pour parler de agitation hypersexuel plutôt que de dépendance sexuelle : les traitements. Efforts répétés, cependant infructueux, pour contrôler ou réduire ces compulsions. Et les femmes représenteraient le tiers des personnes atteintes. Un légende qui a la vie dure. Par ma pratique, de nombreuses femmes ont une libido plus élevée que celle de leur conjoint et ne souffrent pas pour autant du trouble hypersexuel. Il faut éviter de retomber par le vieux stéréotype de la aphrodisie.

Articles récents

Actifs, assumés ou repentis, des sexooliques se racontent. Article extrait du spécial pénis. Un corps nu, inerte comme unique gisant. L'homme, trentaine racée, fixe le plafond, l'oeil vague et lessivé.