Une citation de Jean-Jacques Rousseau

Je suis un homme solitaire detente

Et toujours l'épine est sous la rose. J'ai cent fois projeté d'écrire à Paris pour faire chercher le reste des paroles, si tant est que quelqu'un les connaisse encore. Mais je suis presque sûr que le plaisir que je prends à me rappeler cet air s'évanouirait en partie, si j'avais la preuve que d'autres que ma pauvre tante Suzon l'ont chanté. Mon père eut un démêlé avec un M. Gautier, capitaine en France et apparenté dans le Conseil.

L'éditeur propulseur de littérature courte !

Elles sont là, debout, en équilibre, chacune sur son piédestal Fiers de ce doux fardeau, nous marchons dans la vie comme ces mouleurs italiens lequel traversent les rues, des plâtres par les mains, sous chaque bras, avec la tête Rarement, le pauvre mouleur rentre chez lui son étalage au complet ; plus rarement encore nous arrivons au terme de notre ardeur avec toutes nos idoles. Alphonse Daudet, La dernière idole 46 [ Donc je serai tenté de conclure combien l'homme de génie qui décrie une erreur générale, ou qui accrédite unique grande vérité, est toujours un être digne de notre vénération.

OrelSan - \